Screen Shot 2015-08-04 at 09.59.07

Activité des produits de Bourse au 2nd trimestre 2106

Les échanges sur les produits de Bourse  en France ont atteint 1,1 milliard d’euros avec près de 470.000 transactions au second trimestre 2016.

Dans une période marquée par des marchés boursiers sans grande tendance ni forts volumes, les échanges sur les produits de Bourse reculent de -20% par rapport au trimestre précédent, en ligne avec la baisse des volumes globaux (actions, obligations, ETF…) sur Euronext Paris (-13%).

77,5% des échanges se sont concentrés sur la plateforme d’Euronext et 22,5% via les systèmes directs de négociation reliant courtiers et émetteurs. Rappelons que tous ces produits, accessibles depuis sa banque ou son courtier habituel, se négocient aussi simplement qu’une action.

Cliquez sur l’image pour télécharger le rapport en format pdf

Toujours de l’intérêt pour les produits d’investissement

Sur les produits d’investissements les échanges ont atteint 70,16 millions d’euros, répartis principalement entre les certificats 100% (51,5%) et les Bonus Cappés (46,2%).

Les matières premières (or, pétrole…) et actions se sont partagées à parts égales ce segment avec respectivement 43,8% et 44,1% des volumes.

De plus en plus d’actions sur les produits à effet de levier

La tendance observée en mars dernier sur les produits à effet de levier s’est confirmée lors du second trimestre avec environ 350 millions d’euros échangés chaque mois (contre 376 millions  en mars).  Après un début d’année marquée par une forte volatilité, plus propices aux stratégies sur indices (plus des 60% des volumes au 1er trimestre contre 55% au second), les investisseurs ont montré un regain d’intérêt pour les stratégies sur actions et dans une moindre mesure les matières premières.

Juin a été le mois le plus actif (+11% par rapport à mai), porté par le retour des incertitudes et le regain de volatilité sur les marchés, en particulier dans l’attente puis suite aux résultats du référendum au Royaume-Uni.

Dans cette catégorie les volumes se sont répartis ainsi : 24,3% sur les Leverage &Short (-2,8 points par rapport au trimestre précédent), 25,6% sur les Warrants (+1,3 point) et 43,4% sur les Turbos (+1,1 point).