thumbnail of RAPPORTS 15 OCTOBRE 2008

Des investisseurs dynamiques, informés et ayant le sens du risque

Dans un contexte de marchés fortement impactés par la crise financière internationale, arrivée des Etats-Unis, il était intéressant de mieux cerner le comportement des investisseurs en produits dérivés de bourse qui sont au cœur de la démarche qui a conduit à la création de l’afpdb.

thumbnail of RAPPORTS 15 OCTOBRE 2008

Ce comportement a fait l’objet d’une étude menée au second semestre 2008 par «Opinionway» pour le compte de NYSE Euronext (Télécharger le baromètre NYSE Euronext) et nous vous en présentons les principales conclusions relatives aux produits dérivés de bourse, éclairantes tant pour les investisseurs qui peuvent y trouver matière à réflexion sur leur propre démarche, que pour les media et les analystes qui suivent ce secteur.

 

Notoriété et connaissance des produits

Au sein du panel de détenteurs de placements financiers, les produits dérivés de bourse ont développé un taux de notoriété élevé (92%) et ont été ou sont utilisés par plus du quart des investisseurs (26%).
Leurs spécificités sont bien connues des investisseurs qui les listent dans leurs motivations de détention :

  • Le niveau de risque inhérent (69%),
  • L’effet de levier qui autorise une mise de fonds peu importante (64%),
  • La rapidité du gain potentiel (62%),
  • La détention à court terme (56%),
  • Le potentiel de performance (54%)

 

Montants investis

La connaissance des produits dérivés de bourse par les investisseurs se traduit par des montants investis raisonnables au regard de ceux investis dans les supports classiques comme les actions et les obligations : si 76% des investisseurs ont un portefeuille supérieur à 5000€, 28% seulement des investisseurs ont un portefeuille de warrants et de certificats supérieur à 5000€.

Typologie de comportement des investisseurs : risque & plaisir

L’enquête fait apparaître un partage parfaitement égal entre les investisseurs en position d’attente et ceux en position d’anticipation.
Les premiers se caractérisent par une certaine aversion au risque, une recherche de garanties, une moins bonne connaissance des produits financiers ainsi que par l’expression d’une inquiétude face à l’évolution des marchés.

A contrario, les seconds expriment un goût du risque, une recherche de la performance, une meilleure connaissance des produits financiers et, globalement, une attitude de confiance dans les marchés.
Les premiers sont dans une attitude d’investissement attentiste tandis que les seconds tendent vers une approche d’anticipation.

Le critère du plaisir généré par la gestion active d’un portefeuille renforce le distinguo entre les deux types d’investisseurs : 58% des premiers y trouvent un plaisir alors que seuls 39% des seconds le déclarent.

Degré d’ouverture au risque

Cette différence d’attitude fondamentale est illustrée par le très fort pourcentage (89%) d’investisseurs de type anticipateur et le plus faible pourcentage (75%) d’investisseurs de type attentiste prêts à risquer plus de 5% de leur portefeuille pour une perspective de gain plus élevée.

Evolution des niveaux d’activité dans les produits dérivés de bourse

L’ensemble des détenteurs depuis plus d’un an de warrants et de certificats se divise de manière égale entre ceux qui, depuis 12 mois, ont transmis plus d’ordres (33%), ceux qui ont réalisés autant d’ordres (32%) et ceux qui qui ont réduit le nombre d’ordres passés (35%).

Au sein de cet ensemble, 70% des investisseurs sont de type anticipateur et ont, durant les 12 derniers mois, été à 73% plus actifs ou autant actifs alors que parmi les 30% d’investisseurs de type attentiste, 55% seulement ont passé moins d’ordres sur ces produits.

De manière corrélée, si 60% de l’ensemble des investisseurs en warrants et certificats ont investi des sommes supplémentaires, provenant de ces produits ou d’autres produits d’épargne, sur ces supports, 67% des investisseurs de type anticipateur ont suivi cette politique d’investissement tandis que 44% des investisseurs de type attentiste en faisait autant.

Ce distinguo entre les deux types d’investisseurs reflète logiquement la différence d’attitude face aux risques qui se traduit par un critère de sécurité essentiel pour 67% des investisseurs de type attentiste, mais pour seulement 57% de ceux de type anticipateur.

Passation d’ordres en Bourse sur warrants & certificats

Cette double typologie se retrouve dans les types d’ordre utilisés pour intervenir sur ces produits en Bourse.
Les ordres à cours limité, qui offrent la meilleure maîtrise du risque, et les ordres au marché sont respectivement préférés à 87% et à 24% par les investisseurs de type anticipateur mais à 69% seulement et à 30% par les investisseurs de type attentiste.

Critères de choix d’un produit financier

Parmi les nombreux critères qui peuvent entrer en considération pour choisir un placement financier, certains sont aussi respectivement révélateurs des différences d’approche entre les deux types d’investisseurs, anticipateurs et attentistes respectivement : tels le risque de perte (67% contre 78%), le niveau d’incitation fiscale (46% contre 54%) ou les performances passées du produit (46% contre 60%).

Profils sociodémographiques

Sur l’ensemble du panel d’investisseurs actifs sélectionnés, ceux de type anticipateur présentent un profil plus actif (65%) que ceux de type attentiste (56%) mais aussi un profil plus aisé (39% contre 31% de CSP-A) et une moyenne d’âge légèrement inférieure (52,3 contre 54,2).

Warrants/Certificats & autres produits cotés

Dans un ensemble de produits qui va des actions aux options et futures en passant par les produits dérivés de bourse, les warrants et certificats obtiennent de la part de leurs utilisateurs une note de satisfaction supérieure à la moyenne (6/10) et meilleure que celles des obligations et des autres produits dérivés cotés.

De la même manière, 46% des détenteurs de warrants ou de certificats considèrent que ce sont des produits risqués (à 69%), à utiliser à court terme (à 56%) mais nécessaires pour assurer la bonne gestion d’un portefeuille financier.

Expertise des utilisateurs

Alors que les utilisateurs, comme le démontre l’enquête, sont clairement intéressés par les potentiels de gains et l’effet de levier offerts par les warrants et certificats, 90% ou plus d’entre eux privilégient les critères de qualité et de volatilité du sous-jacent sur lequel ils interviennent, ainsi que la maturité et l’élasticité du produit sélectionné.

Leur connaissance de ces produits les conduit à utiliser les services d’un courtier en ligne pour 62% d’entre eux comparé à 34% des non détenteurs de ces produits.

Télécharger l’analyse AFPDB du baromètre Euronext 2008