Screen Shot 2015-08-04 at 09.59.07

Activité des produits de Bourse – 4ème trimestre et bilan 2016

Les transactions sur les produits de Bourse affichent une vive reprise au dernier trimestre 2016 à 1,1 milliard d’euros (+ 21,3%) et 490.000 opérations enregistrées sur Euronext Paris et les systèmes directs de négociations entre courtiers en ligne et émetteurs.

Les marchés auront navigué en 2016 entre incertitudes et regains d’optimisme, marqués par trois moments forts : les craintes sur la croissance asiatique, le Brexit et les élections américaines.

L’activité des produits de Bourse, tel un miroir parfait, a connu une activité contrastée avec des volumes soutenus en début d’année (1,4 milliard échangés au 1er trimestre), une forte accalmie durant le printemps et l’été, puis cette reprise automnale.

Au total les échanges ont porté sur 4,5 milliards d’euros en 2016, une baisse de -38% en ligne avec la tendance enregistrée sur les actions en Bourse de Paris dont les volumes abandonnent sur l’année -17%.

 

Stabilité des produits d’investissement

Les produits d’investissement (273,2 millions d’euros échangés) ont renoué avec les volumes de l’année précédente (274,4 millions).

Les produits phares de cette catégorie sont toujours les Certificats 100%, utilisés pour diversifier facilement un portefeuille en répliquant à l’identique les cours d’un sous-jacent le plus souvent indice actions ou matières premières, et les Bonus Cappés, pour obtenir une performance potentielle attrayante même si le sous-jacent stagne ou baisse modérément.

Actions individuelles et matières premières ont été les sous-jacents principaux des stratégies de diversification ou de rendement mises en place par les investisseurs avec ces produits.

Rebond de fin d’année sur l’effet de levier

En hausse de +22% les volumes sur les produits à levier ont franchi à nouveau la barre du milliard d’euros échangés lors du 4ème trimestre. Toutefois ce rebond n’a pas été suffisant pour compenser l’accalmie observée entre mai et août. Dans des marchés difficiles à interpréter et avec une volatilité très irrégulière les investisseurs sont restés prudents sur les stratégies à levier.

Les volumes se sont répartis ainsi : 24% sur les Leverage &Short, 28% sur les Warrants et 48% sur les Turbos.

Les gammes se sont encore étoffées avec en moyenne 33.000 produits cotés (contre 29.800 l’an dernier), gammes dont le renouvellement a demandé l’émission de plus de 500 nouveaux produits chaque jour de bourse.