Définition et classification

Certificats, Warrants et Turbos sont utilisés par une large clientèle, des professionnels de la gestion (gestion collective, gestion privée, gestion de fortune) aux investisseurs particuliers actifs en Bourse.

Ces produits sont émis dans le cadre d’un Prospectus visé par l’Autorité des marchés financiers (AMF) ou de toute autre autorité compétente en Europe.

L’investissement dans ces produits correspond à différents scénarios (diversification, dynamisation, couverture…), dans diverses configurations de marché (hausse, baisse, stabilité…) et sur des horizons de temps variés. Les cours de ces produits sont dérivés en particulier du cours d’un ou de plusieurs actifs sous-jacents (actions, panier d’actions, indices, paniers d’indices, devises, matières premières, contrats à terme…) selon une formule plus ou moins élaborée, définie dés le départ.

Télécharger la dernière version de la classification des produits de Bourse AFPDB – EUSIPA

 

Ces produits se classent traditionnellement en 2 catégories :

Les produits d’investissement

  • Produits à capital garanti à l’échéance dont l’objectif est de proposer une performance indexée sur un actif sous-jacent tout en garantissant le remboursement du capital initial à l’échéance,
  • Produits d’indexation pure (100%) dont l’objectif est de reproduire au plus proche les variations d’un actif sous-jacent,
  • Produits de rendement (Bonus, Jet, Sprint…) dont l’objectif est d’améliorer, lorsque certaines conditions de marché sont réunies, le couple rendement/risque par rapport à un investissement direct sur l’actif sous-jacent.

Les produits à effet de levier

  • Options simples (call, put Warrants, Cap/Floor…) dont l’objectif est d’amplifier les mouvements du sous-jacent à la hausse comme à la baisse. Ces produits sont construits par recours aux options (volatilité, valeur temps). Le risque est limité à la somme investie,
  • Produits à barrière (Turbos…) qui offrent un effet de levier équivalent à celui qui résulterait d’un achat ou d’une vente à découvert de l’actif sous-jacent. Ils peuvent se désactiver à une valeur faible ou nulle dans le cas où la barrière (“stop loss” ) est atteinte par le cours du sous-jacent,
  • Produits à effet de levier constant dont l’objectif est d’amplifier avec un même levier chaque variation quotidienne du cours d’un sous-jacent, à la hausse comme à la baisse, avec un risque limité au montant investi.

Tous ces produits sont construits sous la forme de valeurs mobilières cotées sur le marché organisé d’Euronext Paris. Ils sont accessibles depuis tout intermédiaire financier en utilisant un compte-titres classique.

Les émetteurs assurent la liquidité du marché secondaire, dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique, en vertu d’un contrat d’animation signé avec Euronext. Ces produits peuvent aussi être négociés directement entre un émetteur et un intermédiaire financier (un courtier en ligne par exemple), ce dernier agissant pour le compte d’un investisseur final (on parle alors de système bilatéral de négociation).