Screen Shot 2015-08-04 at 09.59.07

Activité des produits de Bourse – 3ème trimestre 2017

Les investisseurs sont restés très actifs sur les produits de Bourse durant cet été. Les volumes ont progressé +20% en juillet et +38,67% en août par rapport à l’année précédente, favorisés par l’alternance de phases de reprise et de correction sur les marchés. En septembre un léger ralentissement (-14,82%) s’est fait ressentir dans une tendance franchement haussière sur les actions.

Sur le troisième trimestre 363.510 transactions ont été opérées pour 1,04 milliard d’euros en hausse de +12,2% par rapport à la même période l’an dernier.

Les gammes s’étoffent encore et franchissent la barre des 37.000 produits disponibles contre 33.000 un an auparavant. Pour autant seulement 19.267 produits ont été émis lors du trimestre, soit 10.000 de moins que le trimestre précédent, suite à des marchés moins volatils.

75% des échanges se sont déroulés sur le marché d’Euronext et 25% via les systèmes directs de négociation reliant courtiers et émetteurs.

Légère hausse sur les produits d’investissements

Avec 62 millions d’euros échangés les produits d’investissement affichent une hausse de +6,92% comparé à l’été précédent (57,8 millions).

L’activité a été particulièrement soutenue sur les produits de rendement, catégorie dont les Bonus Cappés sont les produits phares. Les transactions ont ainsi progressé de +40%.

Les certificats 100%, utiles pour diversifier un portefeuille,  réalisent un trimestre plus nuancé (-28,5%).

Les Turbos en première place sur l’effet de levier

Les investisseurs ont favorisé les Turbos pour leurs stratégies à effet de levier avec une part de marchés de 57,7% dans cette catégorie. Les Turbos call et Put représentent près de la moitié des volumes. L’autre moitié se partage à parts égales entre Turbos illimités et Turbos illimités Best.

Les Warrants arrivent en seconde position avec 23,7% des échanges, les certificats Leverage & Short en troisième à 18,6%.

CAC 40 et valeurs financières parmi les plus traités

Parmi les sous-jacents les plus traités les indices ont concentré 52% des stratégies dont plus de 40% sur le CAC 40 et les indices à levier sur le même indice.

Toutefois cette tendance est moins avérée sur les produits d’investissement pour lesquels les stratégies se partagent entre indice à 39,5%, actions à 34% et matières premières à 25%.

Sur les actions les valeurs financières ont été particulièrement travaillées, tous produits confondus. Du côté des matières premières ce sont toujours l’or et le pétrole qui concentrent les flux.