Une activité estivale soutenue

Activité des produits de Bourse – 3ème trimestre 2019

Les produits de Bourse ont connu un été très actif avec des échanges en forte augmentation, mois après mois. Le record a été atteint en août avec des volumes en progression de +48,66%, favorisés par des marchés sous-jacents aux tendances plus hésitantes.

Sur ce troisième trimestre de l’année les échanges ont atteint 1,12 milliard d’euros avec plus de 486.000 transactions, en hausse de +26,7%.

Les émetteurs sont  restés eux-aussi actifs avec plus de 40.000 nouveaux produits émis. L’offre sur le marché français continue à avoisiner 53.000 produits, dont 2.000 produits d’investissement et 51.000 instruments à effets de levier. 

72% des échanges se sont déroulés sur le marché d’Euronext Paris et 28% via les systèmes directs de négociation reliant courtiers et émetteurs.

thumbnail of Afpdb_Newsletter Octobre 2019
Cliquez sur l’image pour télécharger le rapport en format pdf

Légère hausse sur les produits d’investissements

Avec près de 73 millions d’euros échangés les produits d’investissement affichent une hausse de +6% comparé au trimestre précédent (61 millions).

L’activité a été particulièrement soutenue sur les produits de rendement, catégorie dont les Bonus Cappés sont les produits phares avec une part de marchés de 56%.

Les certificats 100%, utiles pour diversifier un portefeuille, représentent  27,8% des échanges, même s’ils affichent une tendance plus nuancée sur le trimestre (+1,8%). 

Les Turbos en première place sur l’effet de levier

Les investisseurs ont favorisé les Turbos pour leurs stratégies à effet de levier avec une part de marchés de 61,8% dans cette catégorie. Les Turbos call et Put représentent près de 39% des volumes. Le solde se partage à parts égales entre Turbos illimités et Turbos illimités Best.

Les Warrants arrivent en seconde position avec 24,7% des échanges, les certificats Leverage & Short en troisième à 13%.

 CAC 40 et actions françaises parmi les plus traités

Sur les produits à effet de levier, les indices sont parmi les sous-jacents les plus traités et concentrent 58% des stratégies dont plus de 35% sur le CAC 40 et les indices à levier sur le même indice.

Toutefois cette tendance s’inverse sur les produits d’investissement pour lesquels les stratégies se partagent entre actions à 52,2%, indices à 24,6%, et matières premières à 23%.

Sur les actions les flux se concentrent sur les valeurs françaises, avec en tête Casino, Total et Air France, tous produits confondus. Du côté des matières premières ce sont toujours l’or et le pétrole qui concentrent les flux.




Rapport SRP 2019 sur les performances des produits structurés

Rapport sur les performances des produits structurés (avril 2018 – mars 2019)

SRP (Structured Retail Products) publie des données actualisées sur la performance des produits structurés commercialisés en France entre avril 2018 et mars 2019.

Ce rapport complète l’étude décennale menée en 2018 par SRP (en savoir plus).

Il a porté sur 629 produits avec une échéance entre avril 2018 et mars 2019 parmi les 7340 produits couverts par la base de données SRP pour la France/

Les principaux résultats sont :

  • Un rendement annualisé moyen de 5,59% tous produits confondus
    • + 6,08% pour les produits type autocall
    • +2,85% pour les produits à capital garanti
  • Seulement 2,8% des produits ont présenté un rendement négatif et 3,8% ont été remboursé au capital initial
  • Les produits ayant enregistré un rendement négatif : celui-ci varie entre -0,01 et -6,42% avec une moyenne à -2,55%
thumbnail of France Performance Report
Cliquez ici pour télécharger le rapport 2018-2019 en format pdf
Cliquez ici pour télécharger le rapport 2007-2018 en format pdf




Plus de 50.000 produits de Bourse

Activité des produits de Bourse – 2ème trimestre 2019

Les échanges sur les produits de Bourse ont atteint au deuxième trimestre 1,03 milliard d’euros avec plus de 417.000 transactions.  Les volumes marquent un léger recul de -5,53% par rapport au trimestre précédent et -8,85% comparé à l ‘année passée.

Le nombre d’instruments cotés sur le marché français a dépassé 53.000 produits, soit une progression de +31 % en un an. Ce sont ainsi en moyenne plus de 15.000 nouveaux produits qui ont été lancés chaque mois depuis le début d’année, contre moins de 11.600 en 2018. 

Tous ces produits, disponibles sur Euronext Paris et sur les systèmes directs de négociation reliant courtiers et émetteurs, couvrent une large palette de stratégies : levier, couverture, diversification…

 
Cliquez sur l’image pour télécharger le rapport en format pdf

Warrants : en progression de +13% sur le trimestre

Les produits à effet de levier ont été à nouveau très travaillés au second trimestre avec des échanges globaux légèrement sous la barre du milliard d’euros.

Warrants et Turbos ont continué à avoir la faveur des investisseurs, comptabilisant respectivement 33% et  55% des volumes échangés dans cette catégorie. Les certificats Leverage & Short représentent pour leur part 12%.

Les Warrants affichent une nette progression de +13,2% en volumes par rapport au trimestre précédent.

Indices et actions ont été les sous-jacents les plus traités avec, respectivement, 50% (dont 23% pour l’indice CAC 40) et 44,4% (dont 14,3% de panier d’actions) des volumes. Les matières premières ont représenté 4,7%

Bonus cappés en tête des produits d’investissement

Les volumes échangés sur les produits d’investissement ont progressé de +5,9% à 60 millions d’euros et 7.000 transactions.

Les Bonus cappés ont ainsi attiré 57,2% des échanges en euros, suivis avec 28% de parts de marchés des certificats 100%. 

Sur ces produits les actions sont les sous-jacents les plus prisés, concentrant 50,7% des échanges, suivies à parts quasi-égales des indices à 24,5% et des matières premières à 24,3%.




Un début d’année prudent sur les produits de Bourse

Activité des produits de Bourse – 1er trimestre 2019

Les volumes au premier trimestre sur les produits de Bourse ont dépassé 1,09 milliard d’euros, en repli de -18% par rapport aux trois mois précédents, avec près de 450.000 transactions.

Le quatrième trimestre avait été particulièrement actif, bénéficiant du rebond des marchés. Malgré la poursuite de la tendance en ce début d’année les investisseurs ont été moins actifs sur les produits de Bourse, comme sur l’ensemble du marché parisien : les volumes sur actions ont chuté de -15%, ceux sur ETF de -40%.

L’offre a continué à s’étoffer et s’approche de la barre symbolique des 50.000 produits disponibles. Sur le début d’année ce sont ainsi 45.230 nouveaux produits proposés à la négociation en Bourse de Paris et sur les systèmes directs de transactions reliant courtiers et émetteurs.

Cliquez sur l’image pour télécharger le rapport en format pdf

Turbos et Warrants : des volumes comparables à 2018

Les stratégies à effet de levier concentrent toujours l’activité avec 96% des échanges, représentant 1,05 milliard d’euros au premier trimestre 2019, contre à 1,16 milliard un an auparavant.

Les Turbos, dont les volumes fléchissent légèrement de -8,7% sur le premier trimestre, conservent la première place avec 59% des transactions enregistrées sur les instruments à effet de levier. Les Turbos call et Put représentent 26,8% de ces volumes,  les Turbos illimités BEST 16,6% et les Turbos illimités 14,9%.

Les Warrants représentent quant à eux 26,9% des échanges, puis les certificats Leverage & Short 14%.

Les sous-jacents les plus échangés sont les indices avec 54,9%, dont 23,8% sur l’indice CAC 40, puis les actions et paniers d’actions  (38,1%) et les matières premières (5,7%).

Bonus cappés en tête des produits d’investissement

Les Bonus cappés ont attiré 53% des 48 millions d’euros échangés sur les produits d’investissements, suivis avec 31% de parts de marchés des certificats 100%. 

Sur ces produits les actions sont les sous-jacents les plus travaillés, concentrant 44,4% des échanges, suivies à parts quasi-égales des indices à 28,1% et des matières premières à 26,6%.




Un net rebond des produits de Bourse sur la fin 2018

Activité des produits de Bourse – 4ème trimestre 2018

Les échanges sur les produits de Bourse ont porté sur 4,59 milliards d’euros en 2018, soit une hausse de +5,1% par rapport à l’année précédente. 

Le quatrième trimestre a particulièrement contribué à cette accélération, portée par une conjoncture boursière chahutée. 

Sur les trois derniers mois de l’année ce sont ainsi près de 1,4 milliards d’échangés, soit +52,8% comparé au troisième trimestre, et plus de 540.000 transactions.

Les émissions ont marqué un nouveau record en 2018 avec 138.887 nouveaux produits, en hausse de 44% par rapport à 2017. Ce sont en moyenne plus de 42.000 produits disponibles en Bourse de Paris et sur les systèmes directs de négociation reliant courtiers et émetteurs.

Cliquez sur l’image pour télécharger le rapport en format pdf

Turbos toujours en tête des produits à effet de levier

Les investisseurs ont confirmé leur interêt pour les stratégies à effet de levier avec des échanges en hausse de +5,8% à 4,32 milliard d’euros pour 2018.

Les Turbos, dont les volumes progressent de +8,85%, ont conservés la première place avec 57% des volumes des produits à levier. Les Turbos call et Put représentent 42,4% de ces volumes,  les Turbos illimités 29,7% et  les Turbos illimités Best 26,7%.

Les Warrants représentent quant à eux 26,7% des échanges, puis les certificats Leverage & Short 16%.

Rendement à l’honneur sur les certificats

Avec 274 millions d’euros échangés les produits d’investissement ont enregistrés un léger recul sur l’année (-5%). Leur part reste encore faible dans les échanges (moins de 6%) par rapport à celle observée par exemple en Suisse ou en Allemagne où ils représentent 40 à 60% des volumes. 

Les produits de rendement  se classent en première ligne avec 73% de part de marché dans cette catégorie, soit une progression de 7 points comparée à 2017. Les volumes sur ces produits ont progressé cette année de +4,5%.  Pour diversifier le risque de leur portefeuille actions les investisseurs utilisent principalement  les Bonus cappés.

Les certificats 100%, ou autres produits de participation, ont vu leur activité se rétracter cette année pour représenter 27% des échanges.  Cette tendance s’explique principalement par un intérêt moindre des investisseurs pour les matières premières, principaux sous-jacents traités sur ces produits assimilés aux trackers.




Première étude sur la performance des produits structurés

Rapport sur les performances des produits structurés (2007-2018)

SRP (Structured Retail Products) publie pour la première fois une étude indépendante sur la performance des produits structurés commercialisés en France.

Cette étude a porté sur plus de 2,800 produits avec une échéance entre 2007 et 2018 (1er trimestre).

Les principaux résultats sont :

  • Un rendement annualisé moyen de 4,37% 
  • Seulement 5% des produits ont présenté un rendement négatif
  • Des performances en hausse sur la période avec un rendement annualisé moyen de 6,2% au T1- 2018
  • Seuls 8,3% des produits avec un risque en capital ont été remboursé en dessous du capital initial.

Cette étude sera renouvelée chaque année.

thumbnail of France Report_SRP 2018
Cliquez sur l’image pour télécharger le rapport en format pdf




Une activité soutenue sur les produits de Bourse (2nd trimestre 2018)

Activité des produits de Bourse – 2nd trimestre 2018

Les échanges sur les produits de Bourse ont atteint  au deuxième trimestre 1,13 milliard d’euros avec plus de 415.000 transactions. Après un bon premier trimestre à 1,24 milliard, l’activité reste donc soutenue, bénéficiant de marchés plus volatils.

Le nombre de produits cotés sur le marché français a, quant à lui, franchi la barre symbolique des 40.000 unités. Ce sont ainsi en moyenne plus de 10.000 nouveaux produits qui ont été lancés chaque mois depuis le début d’année, contre moins de 8.000 en 2017. 

Tous ces produits, disponibles sur Euronext Paris et sur les systèmes directs de négociation reliant courtiers et émetteurs, couvrent une large palette de stratégies : levier, couverture, diversification…

 Cliquez sur l’image pour télécharger le rapport en format pdf

Turbos et Warrants toujours en tête des classements

Les produits à effet de levier ont été à nouveau très travaillés au second trimestre avec des échanges globaux à 1,05 milliard d’euros, après 1,15 milliard sur les trois mois précédents. 

Warrants et Turbos ont continué à avoir la faveur des investisseurs avec respectivement 32% et  54% des volumes échangés dans cette catégorie. Les certificats Leverage & Short représentent pour leur part 14%.

Indices et actions ont été les sous-jacents les plus traités avec, respectivement, 49% et 31,4% des volumes.

Certificats 100% et Bonus Cappés à l’honneur

Avec 88 millions d’euros échangés les produits d’investissement affichent une hausse de +15% sur le trimestre. 

Les Bonus cappés conservent leur première place avec 44% des volumes, suivi par les certificats d’indexation (100%) à près de 20%

Les stratégies sur indices restent les plus prisées avec 49% des volumes, suivies des actions et panier actions à 44,6%. Les matières premières sont en retrait sur le trimestre à 4,5% contre 15,5% sur les trois premiers mois de l’année.




Des marchés très actifs sur les produits de Bourse (1er trimestre 2018)

Activité des produits de Bourse – 1er trimestre 2018

Les transactions au premier trimestre sur les produits de Bourse ont dépassé 1,23 milliards d’euros, en très forte progression à + 21,6% comparé aux trois mois précédents. L’activité affiche ainsi son meilleur trimestre des deux dernières années.

Croissance économique, remontée des taux, craintes inflationnistes… les annonces et les incertitudes se sont succédées, poussant la volatilité sur toutes les classes d’actifs à renouer avec des niveaux qui n’avaient pas été entrevus depuis plusieurs mois.

Les émissions de produits de Bourse ont été soutenues en ce début d’année, ouvrant ainsi une large palette de stratégies : levier, couverture, diversification… Ce sont près de 40.000 produits disponibles en Bourse de Paris et sur les systèmes directs de négociation reliant courtiers et émetteurs.

 Cliquez sur l’image pour télécharger le rapport en format pdf

Turbos et Warrants favorisés par les marchés

Les investisseurs ont confirmé leur interêt pour les stratégies à effet de levier avec, sur ce premier trimestre, des échanges en hausse de +24% à 1,15 milliard d’euros.

Les Warrants, dont les volumes progressent de +49,7%, ont été très recherchés tout en bénéficiant d’une saisonnalité favorable. Les Turbos conservent toutefois la première place avec 29,1% des transactions de cette catégorie, suivis par les Warrants à 21,7%, puis, avec environ 15% chacun, les Turbos illimités, les Turbos illimités BEST et les certificats Leverage & Short.

Indices et actions ont été les sous-jacents les plus traités avec, respectivement, 56% et 31,6% des volumes.

Rendement à l’honneur sur les certificats

L’attrait des produits de rendement se confirme sur ce premier trimestre avec plus de 76% des transactions, soit 10 points de plus comparé au trimestre précédent. Les Bonus cappés occupent à eux-seuls près de 47%.

Les certificats 100%, produits d’indexation, ont connu un trimestre plus en retrait, les échanges baissant à 25,68 millions d’euros.

Les stratégies sur indices restent les plus prisées avec 44,5% des volumes, suivies des actions à 39,8%, puis des matières premières à 15,5




Une activité stable sur les produits de Bourse en 2017

Activité des produits de Bourse – 4ème trimestre 2017

Les échanges sur les produits de Bourse ont porté sur 4,37 milliards d’euros en 2017, un montant très proche de 2016 (-3,67%).  L’activité s’est maintenue toutefois avec une moindre saisonnalité, chaque trimestre enregistrant des volumes moyens proches de 1,1 milliard.

Les investisseurs sont donc restés actifs sur les produits tout au long de l’année, dans un marché boursier alternant phases de reprise et de correction. La remontée des incertitudes au cours du dernier trimestre, avec des marchés américains battant records sur records, aura juste légèrement infléchi l’activité sur les produits à effet levier.

Les émetteurs offrent des gammes de plus en plus étoffées, s’approchant de la barre des 40.000 produits disponibles en Bourse de Paris et sur les systèmes directs de négociation reliant courtiers et émetteurs.

  Cliquez sur l’image pour télécharger le rapport en format pdf

Certificats 100% et Bonus Cappés toujours en tête

Avec 290 millions d’euros échangés les produits d’investissement représentent 7% des échanges. Si cette part est très inférieure à celle observée dans d’autres pays européens, comme la Suisse ou l’Allemagne, ils poursuivent leur essor tranquillement, attirant de plus en plus d’investisseurs.

Les produits de rendement  se classent en première ligne avec 66% de part de marché dans cette catégorie.  Pour diversifier le risque de leur portefeuille actions les investisseurs utilisent principalement  les Bonus cappés  dont la progression est de +40% sur l’année.

Les certificats 100%, ou autres produits de participation, ont vu leur activité se rétracter cette année pour représenter 33% des échanges.  Cette tendance s’explique principalement par un intérêt moindre des investisseurs pour les matières premières, principaux sous-jacents traités sur ces produits assimilés aux trackers.

Turbos et Warrants favorisés par les marchés

Sur les  stratégies à effet de levier les investisseurs ont continué à favoriser Turbos et Warrants, outils adéquats pour rapidement prendre position lorsque hausses et baisses s’alternent.

Les Turbos ont concentré 55% des volumes avec des échanges en hausse de près de +10% par rapport à l’année précédente. Les Turbos call et Put représentent près de la moitié des volumes. L’autre moitié se partage à parts égales entre Turbos illimités et Turbos illimités Best.

Les Warrants arrivent en seconde position avec 21,7% des échanges dans des volumes parfaitement stables.  Les certificats Leverage & Short occupent la troisième place à 15,5% .




Une belle activité estivale sur les produits de Bourse

Activité des produits de Bourse – 3ème trimestre 2017

Les investisseurs sont restés très actifs sur les produits de Bourse durant cet été. Les volumes ont progressé +20% en juillet et +38,67% en août par rapport à l’année précédente, favorisés par l’alternance de phases de reprise et de correction sur les marchés. En septembre un léger ralentissement (-14,82%) s’est fait ressentir dans une tendance franchement haussière sur les actions.

Sur le troisième trimestre 363.510 transactions ont été opérées pour 1,04 milliard d’euros en hausse de +12,2% par rapport à la même période l’an dernier.

Les gammes s’étoffent encore et franchissent la barre des 37.000 produits disponibles contre 33.000 un an auparavant. Pour autant seulement 19.267 produits ont été émis lors du trimestre, soit 10.000 de moins que le trimestre précédent, suite à des marchés moins volatils.

75% des échanges se sont déroulés sur le marché d’Euronext et 25% via les systèmes directs de négociation reliant courtiers et émetteurs.

   Cliquez sur l’image pour télécharger le rapport en format pdf

Légère hausse sur les produits d’investissements

Avec 62 millions d’euros échangés les produits d’investissement affichent une hausse de +6,92% comparé à l’été précédent (57,8 millions).

L’activité a été particulièrement soutenue sur les produits de rendement, catégorie dont les Bonus Cappés sont les produits phares. Les transactions ont ainsi progressé de +40%.

Les certificats 100%, utiles pour diversifier un portefeuille,  réalisent un trimestre plus nuancé (-28,5%).

Les Turbos en première place sur l’effet de levier

Les investisseurs ont favorisé les Turbos pour leurs stratégies à effet de levier avec une part de marchés de 57,7% dans cette catégorie. Les Turbos call et Put représentent près de la moitié des volumes. L’autre moitié se partage à parts égales entre Turbos illimités et Turbos illimités Best.

Les Warrants arrivent en seconde position avec 23,7% des échanges, les certificats Leverage & Short en troisième à 18,6%.

CAC 40 et valeurs financières parmi les plus traités

Parmi les sous-jacents les plus traités les indices ont concentré 52% des stratégies dont plus de 40% sur le CAC 40 et les indices à levier sur le même indice.

Toutefois cette tendance est moins avérée sur les produits d’investissement pour lesquels les stratégies se partagent entre indice à 39,5%, actions à 34% et matières premières à 25%.

Sur les actions les valeurs financières ont été particulièrement travaillées, tous produits confondus. Du côté des matières premières ce sont toujours l’or et le pétrole qui concentrent les flux.